Acculturation et discrimination

Un symposium consacré au lien entre l’acculturation et le processus de discrimination est proposé dans le cadre du prochain Congrès International de Psychologie Sociale en Langue Française organisé par l’ADRIPS qui se déroulera à Porto du 1er au 4 juillet 2012 (http://www.adrips.org/colloques/porto/Porto/Accueil.html).

Les inégalités subies par les minorités et/ou groupes dominés dans les sociétés contemporaines, et les réflexions visant à les réduire, font l’objet d’un nombre de travaux grandissant en sciences humaines et sociales. La reconnaissance des discriminations liées à l’origine remet en question les dispositifs d’intégration, quand ils existent, et interrogent par conséquent l’acculturation, en tant que « processus de changement bidirectionnel qui se produit lorsque deux groupes ethnoculturels se trouvent en contact soutenu l’un avec l’autre » (Graves, 1967).

Dans le cadre de ce symposium quatre communications développeront ce point de vue sous des angles complémentaires :

1) Nicole Carignan, Rana Sioufi & Richard Bourhis (Université du Québec à Montréal) : Efficacité d’une formation interculturelle sur les attitudes ethniques et l’acculturation au Québec.

2) Anne Taillandier *, René Mokounkolo * & Christelle Maisonneuve ** (* Université de Tours ; ** Université de Rennes 1) : Attitudes à l’égard des politiques de discrimination positive dans le recrutement : impact des orientations d’acculturation.

3) Pierre De Oliveira*, Rodolphe Kamiejski**, Serge Guimond** & Elodie Roebroeck** (*Université de Bourgogne, Dijon ; ** Clermont université, Université Blaise Pascal) : Réactions aux stratégies d’acculturation : le rôle modérateur des orientations idéologiques.

4) Anne Lorraine Wagner, Pascal Tisserant & David Bourguignon (Université de Lorraine – Metz) : Application du modèle d’acculturation interactif à l’évaluation des relations intergroupes de genre.

Le programme détaillé du colloque est consultable à http://www.scientific-meeting.org/planning/index.php?id=13. Il présente plusieurs communications relevant de la GENDD consacrées aux stéréotypes, au genre et au sexisme, à l’orientation sexuelle et à l’homophobie ou encore au handicap. Ce programme propose les résumés de toutes les communications prévues durant ces trois journées, y compris celles du symposium consacré au lien entre acculturation et discrimination programmé le mardi matin.