Nouveau calendrier de la formation 2015

UFR SHS

La cinquième rentrée du DU GENDD aura lieu début janvier 2015. Cette formation continue de 120 heures se déroulera à l’UFR Sciences Humaines et Sociales à Metz sur 10 vendredis et samedis matins de janvier à décembre 2015 et conduira à l’obtention du Diplôme d’Université en Gestion de l’Egalité, de la Non Discrimination et de la Diversité :

session 1 : 9 et 10 janvier

session 2 : 30 et 31 janvier

session 3 : 27 et 28 février

session 4 : 27 et 28 mars

session 5 : 29 et 30 mai

session 6 : 12 et 13 juin

session 7 : 3 et 4 juillet

session 8 : 18 et 19 septembre

session 9 : 9 et 10 octobre

session 10 : 6 novembre et 11 décembre

Depuis 2010, 32 personnes ont suivi cette formation unique en Europe, 18 à Metz et 14 au Luxembourg où les modules sont adaptés au contexte national. Ces femmes et ces hommes étaient pour la plupart indépendantes ou en poste en entreprise (souvent dans le domaine des ressources humaines), ou travaillaient dans le secteur public (organisation internationale, fonction publique d’État ou territoriale) ou encore dans le monde associatif (champ de l’insertion, de l’éducation). Une majorité possédait une expérience en lien avec un critère de discrimination précis, le sexe, l’origine ou encore le handicap, le plus fréquemment. Toutes souhaitaient étendre leur domaine de compétence, à la fois en termes de critères et d’approches disciplinaires (psychologie sociale, droit et gestion, principalement). Par ailleurs, la réalisation d’un mémoire professionnel tout au long de la formation a constitué une opportunité pour mettre en œuvre les acquis de la formation au service d’une problématique issue de l’environnement de travail du (de la) participant(e). Enfin, les nombreux experts locaux, nationaux et internationaux intervenants dans la formation ont offert des occasions de rencontres et d’échanges susceptibles de se poursuivre au-delà de la formation. Fort de ce succès, cette cinquième rentrée s’inscrit dans le prolongement des promotions précédentes.

D’autres précisions, en particulier relatives aux six modules, figurent sur ce site (onglet DU GENDD à Metz). Pour plus d’informations, en particulier concernant les dates limites et les modalités de pré-inscription, veuillez consulter le site de l’UFR SHS à Metz : http://shs-metz.univ-lorraine.fr/content/du-gendd

Attention : date limite de saisie des dossiers de candidature : vendredi 5 décembre 2014

Un diplôme universitaire pour la diversité

Interview de Pascal Tisserant et Stéphane Leymarie, co-fondateurs du DU GENDD, dans la lettre n°8 du club diversité Lorraine de janvier 2012 (http://www.diversite-lorraine.sitew.com/#Actualite.C)

Club diversité Lorraine : Pascal Tisserant, psychosociologue, vous êtes à l’origine du diplôme universitaire GENDD à l’Université Paul Verlaine de Metz. Pouvez-vous nous en dire deux mots ?

Pascal Tisserant : Il s’agit d’un diplôme équivalent à un bac + 3/4, accessible uniquement dans le cadre de la formation continue, comprenant 120 heures de formation réparties sur 20 jours dans l’année. Onze personnes ont participé à la première promotion en 2011, à Metz. Deux nouvelles promotions vont ouvrir en 2012, une en février au Luxembourg et l’autre à Metz en octobre prochain.

CLD : Stéphane Leymarie, gestionnaire, vous êtes également co-fondateur de ce diplôme. Pouvez-vous expliquer pourquoi cette double entrée : sciences sociales et sciences de gestion ? 

Stéphane Leymarie : Les compétences des acteurs ayant en charge le développement des projets relatifs au rétablissement de l’égalité (de traitement ou des chances), à la lutte contre les discriminations (parfois réduit à l’évitement du risque discriminatoire) ou encore à la promotion de la diversité, sont non seulement nouvelles, mais avant tout pluridisciplinaires. Une vingtaine d’experts, praticiens et universitaires, relevant de disciplines et de secteurs professionnels variés apportent ces différents éclairages tout au long de la formation.

CLD : A qui s’adresse ce diplôme ?

SL : Ce diplôme s’adresse à toute personne souhaitant acquérir et valider des compétences dans ce domaine récent et rarement pris en compte dans les formations initiales. L’expérience très positive de la première promotion montre que les profils des personnes intéressées sont divers et relèvent aussi bien des ressources humaines que du domaine de l’insertion, certains exercent dans une grande entreprise, d’autres sont indépendants, ou dirigent une association ou encore travaillent pour les collectivités locales et territoriales.

CLD : La chambre des salariés du Luxembourg propose désormais dans son offre de formation le DU GENDD. Les enjeux sont-ils les mêmes au Luxembourg et en France ?

PT : Le besoin de compétences en GENDD ne touche pas seulement la France. Les entreprises luxembourgeoises cherchent également à former certains de leurs responsables à ces questions. La convention que nous avons signée avec la chambre des salariés du Luxembourg nous conduit à délivrer ce diplôme de l’Université de Metz en adaptant la formation au contexte luxembourgeois. A titre d’exemples, le nombre de critères de discrimination retenus par la loi au Luxembourg n’est pas de 18 comme en France mais de 6, avec le sexe, la race ou l’ethnie, l’âge, le handicap, l’orientation sexuelle et la religion ; on ne parle pas de charte et de label diversité mais d’un label ‘’entreprise socialement responsable’’ qui comprend un volet ‘’diversité’’. Des raisons historiques, économiques et politiques expliquent ces différences mais les fondements psycho-sociologiques de la discrimination ou encore les grands principes du management de la diversité sont semblables.

CLD : D’autres projets de partenariats en Europe ou, peut-être dans d’autres pays du globe ?

PT : En France comme au Luxembourg, le DU GENDD propose un module d’ouverture à l’international concernant ces questions, non pas pour préparer, les participants à exercer à l’étranger mais avant tout pour offrir un contre point culturel permettant de mieux comprendre la situation du pays d’exercice à ce sujet. Les bonnes pratiques sont parfois à rechercher au delà des frontières nationales. Dans cette perspective, la mise en réseau d’acteurs européens de la formation en GENDD est un des projets restant à développer.

Signature de la convention avec la CSL

Le 21 décembre 2011, la Chambre des Salariés du Luxembourg (CSL) a signé deux conventions de partenariat avec l’Université Paul Verlaine – Metz (UPV-M) qui est, depuis le 1er  janvier 2012, l’un des principaux établissements fondateurs de l’Université de Lorraine.

L’Université de Lorraine (Metz), précurseur en France, a récemment créé la formation diplômante « Gestion de l’Egalité, de la Non Discrimination et de la Diversité » (GENDD). En partenariat avec la Chambre des Salariés, cette formation est désormais disponible au Luxembourg. Elle s’adresse à toute personne amenée à gérer des problématiques liées à la diversité dans une entreprise ou un établissement public, voire une association.

Le président de la CSL, Jean-Claude Reding, a souligné l’importance de la formation continue au Luxembourg et l’intérêt d’un diplôme spécifique sur ces thématiques.

L’évolution de la société en matière de diversité mais aussi de la loi face aux inégalités de traitements, nécessitent de nouvelles compétences professionnelles qui seront acquises dans le cadre d’un cursus sur mesure. L’égalité entre les femmes et les hommes, mais également l’âge, le handicap, l’ethnie ou la race, la religion ou encore l’orientation sexuelle, constituent les six motifs retenus par la loi luxembourgeoise et traités par cette formation.

Les horaires sont aménagés pour un public de professionnels avec des cours les vendredis et samedis en journée. Au total 120 heures de formation réparties sur 18 jours sont délivrées par des intervenants sélectionnés par l’Université de Metz. Les contenus sont bien entendu adaptés au contexte luxembourgeois. Ils comprennent, entre autre, des cours de psychologie sociale et de management ainsi qu’une approche juridique spécifique. Des exemples de politiques et d’actions en GENDD seront également abordés sous forme de tables-rondes avec des professionnels de ces questions, les institutions concernées et des entreprises ayant engagé des démarches en ce sens. Tous ces acteurs sont des représentants du paysage économique et social luxembourgeois. La première promotion du DU GENDD au Luxembourg débutera le 1er mars 2012.

La cérémonie s’est poursuivie par une allocution de Luc Johann, président de l’UPV-M, pour s’achever par la signature proprement dite de deux conventions par les présidents des deux institutions.

La seconde convention concerne le Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU) qui permet aux personnes ayant interrompu leur cursus secondaire sans diplôme d’entreprendre des études à l’université au même titre que les titulaires d’un baccalauréat. Il confère les mêmes droits que ceux qui s’attachent au diplôme de fin d’études secondaires. La deuxième promotion de cette formation débutera en septembre 2012. Les cours au Luxembourg auront lieu en soirée et les samedis.

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter le Luxembourg Lifelong Learning Center, tél : 27494 610, fax : 27494 650, e-mail : formation@lllc.lu.